Vendée-Globe. Romain Attanasio mangera son pain blanc

Les étudiants en 2e année de CAP boulangerie à Saint-Joseph font découvrir au navigateur Romain Attanasio le type de pain qu’ils lui fourniront, avant son départ des Sables-d’Olonne.

vendee-globe

Les boulangers de Saint-Joseph ont-ils le pied marin ? Visiblement oui ! Hier matin, à Port-La-Forêt, ils ont découvert le voilier de Romain Attanasio, l’un des 29 participants au Vendée-Globe qui s’élanceront des Sables-d’Olonne, le 6 novembre. Les lycéens ont promis de fournir le navigateur en pains ronds et craquants, avant son départ.

« J’adore le pain depuis toujours. Pouvoir en manger en mer, pendant plusieurs jours, c’est tout simplement fantastique », assure celui qui fera le tour du monde en solitaire à bord de Famille Mary-Etamine du Lys, un bateau de 18 m de la classe Imoca. « Je vais pouvoir me régaler toute la durée de la descente de l’Atlantique ». C’était la journée des visites pour Romain Attanasio et son staff. Des élèves du primaire ont en effet précédé de peu les neuf boulangers de Saint-Joseph, venus apporter plusieurs pains de leur confection et des viennoiseries tout droit sortis des fours du lycée. Hier, ils étaient chauds. Cuite à trois reprises, la fournée du 6 novembre sera moins moelleuse, mais elle sera comestible durant trois semaines.

Les amis terriens des navigateurs Ce n’est pas la première fois que les apprentis boulangers de l’établissement concarnois fournissent des navigateurs solitaires en denrées craquantes. Des vivres qui leur laissent dans la bouche comme un petit goût de terre ferme. « Nous avons déjà fabriqué du pain pour des skippers du Figaro et de la Transat AG2R-La Mondiale », souligne la professeure Justine Le Liboux. Une manière de faire plaisir aux forçats de la mer et d’entrer de belle manière dans la réalité du travail bien fait.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/concarneau/vendee-globe-romain-attanasio-mangera-son-pain-blanc-08-10-2016-11246952.php#v3mdSMyeLr2TeLMD.99