L’exposition Mitchell-Riopelle au fonds M. et H. Leclerc à Landerneau

L’actualité des arts plastiques a été riche en ce mois de  mars. Alors que l’artiste Marcel Dinahet avait gracieusement prêté quelques œuvres pour l’inauguration d ‘un espace d’exposition au sein de l’établissement, l’art venant ainsi  à la rencontre des élèves. Par la suite, ce fut  aux premières  S2 et au groupe de l’option arts plastiques, de se rendre au Fond Hélène et Edouard Leclerc, lieu désormais consacré dans le milieu des centres d’art.

Les élèves ont pu se confronter aux peintures  de J. Mitchell et de J.P. Riopelle, le mot est choisi à dessein tant l’accrochage en impose, du fait notamment de la monumentalité des œuvres et de l’énergie qui se dégage de la matière picturale.
Mitchell et Riopelle, couple à la ville et rivaux dans la création font partie de l' »Expressionnisme Abstrait » mouvement d’avant-garde après la Seconde Guerre Mondiale qui s’est déployé aux Etats-Unis et en Europe. Ce mouvement fait du geste de peindre la transcription sur la toile de l’expérience de l’artiste.
Cette peinture s’adresse avant tout à la sensibilité du spectateur à travers l’expression d’une réalité intérieure que manifesterait l’acte de peindre.
Le style est flamboyant et le geste pictural est d’une virtuosité assumée.
Les élèves se sont laissés emporter par la spontanéité et la pleine maîtrise qui émane de ces œuvres.
V. Cabillic – Professeur d’Arts Plastiques
54515070_2123707767665149_4748300372538294272_o